lundi 21 avril 2014

(Music Monday #2)







 
Entrer à pas feutrés dans le printemps en écoutant Agnes Obel, Tom Odell et Asgeir. Il semblerait que ces derniers temps, j'aie des affinités avec le piano... Joyeux lundi de Pâques !

lundi 14 avril 2014

(Aprilfourteenth x Cartabille : résultats)


Le moment d'annoncer le gagnant à la loterie Aprilfourteenth & Cartabille est arrivé !

L'occasion pour moi de tester cette petite merveille appelée "Random.org" et qui change la vie (et si vous vous demandez pourquoi j'ai inscrit 17 alors qu'il y a 18 commentaires, c'est parce qu'une même personne a écrit 2 commentaires - mais je ne compte qu'une participation).

Alors alors, commentaire numéro 14 (tiens donc), j'ai nommé : les jeudis ! Maintenant les princesses, il va falloir vous entendre pour la garde partagée de la tasse...

* * * 

Merci à tous pour votre participation, cela me fait toujours plaisir d'organiser ce type d'événement, surtout si c'est pour faire découvrir une si jolie boutique ! (d'ailleurs j'ai entendu dire qu'il y aurait bientôt des nouveautés chez Cartabille, notamment de la papeterie Rifle Paper & Co...) 

Et merci à toi, Laure, pour cette collaboration :)




lundi 7 avril 2014

(Aprilfourteenth x Cartabille)


Cartabille, c'est la jolie boutique en ligne tenue par Laure qui, après avoir quitté Paris et trouvé son petit coin de paradis, a aussi eu envie de créer son espace sur la toile. Ainsi, elle propose un joyeux méli-mélo d'objets déco, arts de la table, papeterie ou encore brocante.

« Un coin pour la déco, un coin librairie, un coin salon de thé... » dit-elle au sujet de sa boutique. On se croirait un peu aussi chez Aprilfourteenth, non ?

Alors, à l'occasion de l'anniversaire du blog (pouvez-vous deviner la date ?), nous avons décidé de nous associer et de vous proposer une loterie : une tasse Bloomingville est à gagner ! Bleu ou vert, c'est même vous qui choisirez.


Le jeu est ouvert jusqu'à dimanche et le nom du gagnant sera annoncé -je vous le donne en mille- lundi 14 avril.

Pour participer, vous n'avez plus qu'à laisser un commentaire et à mettre le lien d'un objet que vous aimez chez Cartabille...


Aprilfourteenth x Cartabille
- loterie -
tirage au sort le 14 avril

http://www.cartabille.bigcartel.com/

dimanche 6 avril 2014

(Bundt Cake)




Le "bundt cake", c'est le nom que l'on donne aux gâteaux de cette forme... kouglof dirait-on en français ?

Pour ma part j'ai réalisé une recette sans gluten -mais je suppose qu'elle fonctionne aussi avec du blé- qui associe à la fois lait ribot, citron et ricotta. Une recette fraîche pour célébrer l'arrivée du printemps, un gâteau qui sera aussi très bon dégusté avec des fraises. Vous pouvez retrouver la recette du bundt cake ici, sur mon blog culinaire Spoon(encore!).

Je reviens dès demain avec un nouveau billet et peux d'ores et déjà vous annoncer qu'une surprise vous est réservée ;-)

dimanche 30 mars 2014

(Corners of my Bed)






Comme une nouvelle version du "Corners of my home" , je vous présente le "Corners of my bed", ou quelques coins récemment aménagés autour du lit...

Vous reconnaîtrez peut-être les feuillages que je traîne depuis l'automne dernier (qui sait, je les garderai peut-être jusqu'au suivant ?) ou la guirlande, compagne de longue date. Un petit rideau de tulle pour à peine quelques euros et coups de ciseaux et une baladeuse bidouillée -je me mets à l'électricité- qui pour le coup, m'a pris pas mal de temps à assembler. Cela relevait presque pour moi du casse-tête chinois !

Petite dédicace à Pomme Coing que je remercie pour sa délicate attention... le poisson a trouvé sa place et le cadre au crochet (à voir sur instagram) est sublime ! Merci merci :-)

jeudi 20 mars 2014

(Grammarians and I)






Morceaux choisis...

Il fût un temps où, je le reconnais, ma grammaire fût un peu délaissée. Pas qu'elle manque d'intérêt, mais une fois les études terminées, les ouvrages spécialisés reposent généralement en paix. 

Je dois cependant avouer que la découverte quasi simultanée de London Grammar et My Grammar and I est venue chambouler ce que je croyais mort et enterré. "Nostalgie des moments qu'on n'a pas vécus", dirait un ami, or "should that be me?", indique le titre.
Les anglais ont l'art et la manière de faire passer ce qui autrement pourrait sembler difficile à avaler. Un livre de grammaire aussi distrayant qu'un bon roman ? C'est un pari réussi. A la fois flegmatiques et pragmatiques, les auteurs restent réalistes : 

- sur la marque du possessif, ils précisent : "The odyssey of Odysseus rather than Odysseus' (or Odysseus's) odyssey. This rule is particularly useful if you happen to live in Ancient Greece. It also sounds better - and makes you less likely to spit at the person you are speaking to."

- "Sorry, have we lost you?" s'enquièrent-ils alors qu'ils expliquent les spécificités d'une clause restrictive et d'une non-defining 

- et sont de bon conseil quant à l'usage des adverbes : "where possible, just keep it simple."

De même qu'ils préviennent "do not waste words on unecessary description", la grammaire londonienne du jeune trio anglais semble elle aussi suivre ce crédo. Sans surcharge, sans atours, leur musique est sans détour. Et c'est parce qu'elle va à l'essentiel qu'elle en devient essentielle. Mais parce qu'un morceau vaut tous les mots (j'ai bien retenu la leçon), je n'en dirai point trop. 

Il paraît que leurs fans s'appellent grammarians. Oh my, quand j'ai vu ça sur mon instagram, je ne vous dis pas le choc : "london grammar a aimé votre photo".  J'en ai perdu mon anglais latin ! 'Some people are comma-happy' écrivent-ils dans le livre. Depuis, moi je suis 'Grammar-happy' !

vendredi 14 mars 2014

(Pendant ce temps... #2)





...sur Instagram.

Parce que d'après moi l'accès d'IG ne doit pas être réservé, un petit récap ici de ce qu'il se passe là-bas...

#battle n°1 - fleurs VS grêle : vous ne trouvez pas que les arbres se sont mis à bourgeonner bien tôt cette année ? Et cette grêle qui s'est déversée ! Je n'en ai qu'entendu parler mais en rentrant chez moi, ce sont de gros grêlons que j'ai trouvé.

#battle n°2 - blanc VS noir : ou le cas de la marinière... Le printemps est bel et bien arrivé et je la ressort, comme chaque année. A croire que c'est indémodable, j'aime toujours en porter et à chaque saison, les boutiques en ont dans leurs collections. Cette année, c'est pour une version robe en maille que j'ai craqué.

Vous avez ressorti vos garde-robes de printemps ? Je n'ose encore remiser celle d'hiver, et je trouve toujours compliqué de savoir comment s'habiller à l'inter-saison. Et puis, je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je crois que je n'étais pas encore prête pour le printemps. Je crois que je n'avais pas encore fini d'hiberner !